18ème Semaine du film français

du 28 novembre au 5 décembre 2018

Réalité virtuelle & nuit du court-métrage

French night

En partenariat avec UniFrance, la SODEC, Délégation d’Ostbelgien, de la Fédération Wallonie-Bruxelles et de la Wallonie à Berlin, l’Ambassade Suisse en République fédérale d’Allemagne, de l’Antenne du Québec à Berlin et l’association "Prenez du relief".

Retrouver le programme détaillé ici

Les courts-métrages sont les stars secrètes de tout festival puisqu’ils offrent la possibilité de vivre des moments de cinéma tous azimuts. Avec cette sélection, découvrez le court-métrage contemporain dans toute sa diversité. De la comédie au drame en passant par la romance ou le suspense, les cinéastes y abordent des genres divers avec des rapports au temps hétéroclites.

Nouveauté cette année : aux côtés des programmes du Fresnoy (Studio national des arts contemporains) et du Grec (Groupe de recherches et d’essais cinématographiques), UniFrance, avec le concours de l’association « Prenez du Relief », propose un programme d’œuvres en réalité virtuelle et une exposition en réalité augmentée.

A propos des nouveaux partenaires de cette année :

1997 / 2017 - Le Fresnoy : les 20 ans d’une utopie


20 ans d’art contemporain, de technologies, de sciences, de société et de mouvements des idées

Le Fresnoy - Studio national des arts contemporains créé en 1997 à Tourcoing par Alain Fleischer - après avoir fêté son dixième anniversaire avec Dans la nuit, des images au Grand Palais à Paris - célèbre aujourd’hui ses 20 ans par plusieurs événements.

Tout au long de la saison 2017/2018, l’anniversaire sera l’occasion d’un programme qui célébrera la reconnaissance française et internationale du Fresnoy, comme une institution d’excellence dans le champ de la formation, de l’expérimentation et de la production artistique et audiovisuelle.

Divers événements ambitieux ont été conçus pour marquer cette date : l’exposition Le Rêve des formes - Arts, sciences & Cie. au Palais de Tokyo, pendant l’été 2017 conclue à l’automne par un colloque sur le même thème au Collège de France. La programmation de films et de vidéos du Fresnoy pendant tout le mois d’octobre 2017, à la Villa Médicis à Rome, ainsi qu’une programmation spéciale intitulée Là où va le cinéma un lundi par mois au mk2 Beaubourg d’octobre 2016 à juin 2017, une manifestation avec l’université de Lille, un projet avec les Monuments nationaux, une collaboration avec la Cité du patrimoine et de l’architecture (Palais de Chaillot à Paris), une participation au pavillon de la France (invitée d’honneur) à la Foire du livre de Francfort (collaboration avec l’Institut français), une reprise de l’exposition Le rêve des formes – Arts, sciences &Cie. à Buenos Aires en Argentine, des événements prévus au Lincoln Center, New York, à la Leal Rios Foundation, Lisbonne, au MUba Eugène Leroy, Tourcoing, à l’Orchestre national de Lille, au FRAC Nord-Pas de Calais…

20 ans : Le Fresnoy hier, aujourd’hui et demain

20 ans : un bilan des actions du Fresnoy dans les domaines de l’enseignement, de la recherche et de la production artistiques et audiovisuels.

20 ans : une évocation de ce qu’a été l’expérience d’une nouvelle façon de considérer l’art contemporain, non seulement dans sa dimension multidisciplinaire, mais aussi dans son tropisme vers les technologies les plus innovantes, et dans son désir de dialogue avec les sciences comme avec la société, avec une attention soutenue aux mouvements des idées, mais sans soumission aux modes passagères ni aux lois du marché de l’art ou des industries de programmes.

20 ans : le moment de stimuler l’imagination plus encore que la mémoire, et une occasion de se projeter vers l’avenir plutôt que de se replier vers le passé.

20 ans : constitution d’un comité de réflexion et d’orientation, prolongeant les travaux du groupe de recherche arts/sciences, créé en 2016, et intégrant des personnalités remarquables dans diverses disciplines, artistiques et scientifiques.

20 ans : le moment de dessiner le projet d’un « super Fresnoy » afin que le modèle d’approche et d’enseignement de l’art, remis à jour et redimensionné, continue d’être à la pointe de la pédagogie de l’art dans le monde, attirant des étudiants et des professeurs de diverses disciplines et de nombreux pays.

Le Fresnoy - Studio national des arts contemporains est né de la volonté du ministère de la Culture et de la Communication d’implanter dans le nord de la France, un établissement supérieur d’enseignement artistique d’un type nouveau, pôle d’excellence d’envergure nationale et internationale, dont les références furent exprimées par quelques formules telles que « un IRCAM des arts plastiques » ou encore « une villa Médicis high-tech ».
Sa pédagogie, principalement fondée sur la production d’œuvres de toute sorte dont le point commun est l’intégration de techniques audiovisuelles professionnelles, en fait un lieu de production, d’expérimentation et de diffusion totalement inédit.
Chaque année, Le Fresnoy produit plus de 50 œuvres, dans tous les domaines de la création artistique contemporaine - cinéma, photographie, arts plastiques, spectacle vivant, musique - avec des moyens et des collaborations qui visent à se rapprocher autant que possible des conditions professionnelles. En corollaire, le lieu est doté d’une capacité de production importante, intégrant l’ensemble des équipements de production et de post-production audiovisuels, depuis les supports traditionnels jusqu’aux nouvelles technologies, et ce dans une gamme professionnelle régulièrement remise à jour au regard des évolutions techniques.

Le Grec (Groupe de Recherches et d’Essais Cinématographiques) produit des premiers courts-métrages - fiction, expérimental, documentaire, film d’art, animation, essai - en veillant à leur caractère singulier et innovant. Créé en 1969 par Jean Rouch (cinéaste), Pierre Braunberger et Anatole Dauman (producteurs) et soutenu par le CNC depuis son origine, le Grec a financé plus de 1000 premiers films et en produit une vingtaine chaque année.

L’association « Prenez du Relief » milite pour le développement et la diffusion de courts-métrages en relief, en réalité virtuelle et en réalité augmentée. Elle organise « Courant 3D, le rendez-vous de la 3D et de la (x)R d’Angoulême » en partenariat avec le Pôle Image Magelis et la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image.

Filmwoche 2017